LA MAISON EN ROSE (THE HOUSE IN PINK)

This is a rewrite. A friend, Ted saw this and decided to make this story better in French. Thank you :).  Something similar happened when Sisi E revised the poem, Terrifique, Belle, et Forte. You can learn about the inspiration behind the story here. I changed the title from the English version, The House That Eats Humans. The House in Pink better represents the message behind the story and is reminiscent of a movie I like, La Vie en Rose. Enjoy!

Idiote!

Tu penses toujours de la maison au village comme  un asile de rose vivant.

Les orangiers sous lesquels tu étais assis en éternuant alors que tu pelais des oranges vertes et mures, n’y penses plus.

Le vélo que tu as pédalé librement sur les routes rouges très poussiéreux est déjà rouillé.

Les parents de ta mère sont méchants et ils servent la nourriture empoisonnée.

Nous avons soupiré de regret quand mon frère a amené une femme de ce village.

En fait nous avons entendu trop d’histoires de cannibalisme dans le village, les étrangers en particulière sont dévorés; celle d’une femme qui est venue introduire son fiancé à sa famille. Son père avec d’autres hommes ont attiré le jeune homme dans un grand trou camouflé des feuilles de banane. Il a été tué, cuit et consommé.

Tu dis? Hausse ta voix. Tu n’as pas demandé, la dernière fois que j’ai visité la maison? Je vais te raconter.

Ton père, mon frère m’a rencontré au carrefour. Il m’a amené à la maison. Ta mère m’a attaqué, ses ongles dans ma peau lorsque je l’ai confronté des rumeurs.

J’ai crié, sous la pluie mélangée avec mon sang, mon visage s’était brouillé de l’eau alors que je m’enfuyais.  La boue rouge enduiré mon pagne et le coup de vent faisant du bruit de sifflement dans mes oreilles m’implorait de ne jamais retourner.

Alors tu t’assois sur mon tabouret en me regardant couper le gombo tout seule.

Et tu as l’audace de me demander si je peux t’accompagner à la maison en rose demain.

Qui va t’accueillir à ton arrivée? Ta mère qui a déjà abandonné ton père pour retrouver son amant? Bien sûr que non pas ton père qui est assis rigide toute la journée sur ma terrasse.

Vas-y toi-même. Tu verras ce qui reste du marriage de tes parents; le pourri et les vieilles peintures.

Idiote!

Tu veux manger ce soir? Passe moi les légumes.

 

 

 

Sign up to receive news on art, literature, and travel in Nigeria and select world locations.

Take the first step and sign up! Don't delay.

Let's hear your story

%d bloggers like this: